Avril 2019 – Question de couleur

Je ne voulais vous parler ce matin que d’une seule couleur, celle de notre prochain festival dont ce sera en juillet 2019, du 7 au 15, la 20ème édition.

Mais lundi 25 mars c’est la couleur d’un autre festival qui s’est assombrie, celle des Dionysies, du Théâtre Demodocos et de son fondateur et animateur, Philippe Brunet.

Au nom de la défense des peuples qui ont eu à souffrir du dénigrement et du mépris raciste des colonisateurs et en souffrent aujourd’hui encore – tant ces comportements persistent dans la violence des actes et des paroles mais aussi dans celle d’images caricaturales et grossières -, des manifestants antiracistes ont empêché la représentation des Suppliantes d’Eschyle à la Sorbonne.

Ils reprochent au metteur en scène Philippe Brunet d’avoir couvert de noir le visage de ses comédiennes blanches, se rendant ainsi coupable du délit de « black face ». La presse unanime a relayé ce « fait divers », attentatoire à la liberté de création artistique par méconnaissance ou volonté d’ignorance des codes du théâtre et du théâtre antique en particulier, de la pièce d’Eschyle qui traite des douleurs de l’exil et de la migration par la voix d’Égyptiennes menacées.

Nous qui connaissons Philippe et faisons route avec lui depuis plus de vingt ans, qui avons accueilli son Antigone abyssinienne en 2015 et ses Suppliantes lors de notre intégrale Eschyle 2018, nous n’avons pas à le défendre ni à protester de ses bonnes intentions, d’autres s’en sont chargés et à juste titre, car son travail précisément parle pour lui, haut et clair.

Nous voulons seulement prendre part à la tristesse d’un artiste qui célèbre dans le théâtre le lieu de toutes les métamorphoses, celui où les Antigones peuvent être jouées par des hommes, les animaux par des humains, les immortels par des mortels et nous préparer à accueillir joyeusement cet été les flamboyantes couleurs de ses Grenouilles le 8, de sa Circé et de son Faune le 10.

Découvrez l’essentiel de la programmation ci-dessous dans Hermès Dernières.

Annie Blazy