Décembre 2022 – Plus que jamais…

En ces temps d’anxiété et de frilosité, il est plus que jamais précieux de garder un regard attentif sur les lumières qui jalonnent notre chemin de vie, fussent-elles vacillantes et pâlottes, sans cesse menacées par les vents mauvais de la haine, de la peur, du mépris et du ressentiment.

Plus que jamais nous devons accorder sa place dans notre quotidien à chacune de ces lumières qui nous interdisent de céder aux vertiges des forces négatives, ne serait-ce qu’en nous autorisant à goûter ce que chacune révèle de la beauté de notre monde et du cœur des humains.

Plus que jamais prenons le temps de savourer, au sein même des tempêtes intimes ou collectives qui risquent de nous faire chavirer dans la douleur ou la violence, cette chaleur que procure une lecture revigorante parce que, sans rien celer de ces tempêtes, elle n’oublie pas la fragile lumière qui les éclaire.

Aussi en vous souhaitant plus que jamais un temps de fête apaisé, je vous invite à lire ou relire quelques pages de Christian Bobin, ce poète récemment disparu dont l’œuvre qui fut souvent l’objet d’un dénigrement méprisant pourrait porter le titre de « Que notre joie demeure ».

Annie Blazy


Hermès Dernières – Janvier 2023

Hadrien 2000

Samedi 21 janvier à 17h à la Maison des Associations quai de Verdun

Une Nuit de la Lecture sous le signe de la peur mais pas que… puisqu’il y sera question d’amour et que nous rhabillons pour l’hiver sous le titre « L’amour ? Même pas peur ! » un programme de textes, images et musiques conçu et réalisé par l’Université pour tous et Hadrien 2000, donné dans le cadre du Printemps des Poètes et que nous nous étions engagés à reprogrammer car il a beaucoup plu à ceux qui y ont assisté et suscité l’envie de ceux qui l’avaient manqué.

Repères en Vaucluse (projets hors Antiquité)

Lundi 16 janvier, retrouvons-nous à 17h salle du P’tit Monde autour de « Apolline ou l’école de la Providence« , longue nouvelle ou court roman qui retrace de l’enfance à l’âge adulte la vie d’une jeune fille du 18ème siècle, soumise aux violences d’une éducation et d’une philosophie peu propices à l’épanouissement, récit tenu à l’ombre portée de discrètes références sadiennes et voltairiennes. Comme ce livre n’est plus édité, cet atelier offre l’occasion de prendre contact avec l’écriture et le talent de cette écrivaine familière du siècle des Lumières.