Février 2021 – Dicunt Homerum caecum fuisse ? La « révolution » Faulkner

Clin d’œil aux souvenirs des apprentis latinistes découvrant la construction de la phrase latine et le rappel de la cécité d’Homère, cette référence scolaire fait écho au fulgurant raccourci de Pierre Bergounioux embrassant l’histoire de la littérature occidentale jusqu’à la rupture radicale induite par l’écrivain américain.

Avec Jusqu’à Faulkner, c’est le grand récit de cette littérature qui est examiné dans sa tentative de saisie de la réalité initiée par un aède aveugle, racontant quatre siècles après leur surgissement des événements dont il n’a pas été témoin ni participant. C’est d’un réel autre et autrement appréhendé et dit que Faulkner s’empare et sort définitivement, pour lui et pour ceux qui écriront après lui, du piège ensorcelant où la littérature s’est engagée jusqu’à l’épuisement de ses possibilités.

C’est autour de cette question – que peut la littérature ? – doublée de la question seconde – que peut telle ou telle littérature ? – que s’articule le travail de réflexion à l’œuvre dans notre atelier-lecture de ce mois.

Annie Blazy