Janvier 2019 – Nuit de la lecture

Le ministère de la culture nous propose le samedi 19 janvier la troisième édition d’une Nuit de la lecture. Ces heures-là seraient-elles propices à une attention soutenue, silencieuse, solitaire et méditative ou aussi bien à un plaisir et des émotions partagées ? Nous allons rejoindre pour la première fois ce mouvement sollicitant au cœur de l’hiver des rencontres autour des mots, des langues et des livres. Et puisque nous travaillons depuis plus de vingt ans l’exercice exigeant de la lecture à haute voix, ce sera sur cette voie que nous nous engagerons à faire entendre des textes d’hier à aujourd’hui célébrant en tonalités multiples la nuit, les nuits et leurs séductions diverses, douces comme inquiétantes, mystérieuses ou lumineuses, poétiques et sensuelles.

Avant d’ouvrir cette nuit sur un programme pour enfants à la Librairie Montfort et de la poursuivre à la Maison des Associations pour la clore tardivement sur un bouquet final et surprise, nous laissons à Marguerite Yourcenar le soin d’évoquer une nuit syrienne qui compta pour l’empereur Hadrien :

« Une fois dans ma vie, j’ai fait plus : j’ai offert aux constellations le sacrifice d’une nuit tout entière. Ce fut après ma visite à Osroès, durant la traversée du désert syrien. Couché sur le dos, les yeux bien ouverts, abandonnant pour quelques heures tout souci humain, je me suis livré du soir à l’aube à ce monde de flamme et de cristal. Ce fut le plus beau de mes voyages. »

La suite à écouter donc avec nous si vous êtes proches de Vaison-la-Romaine le 19 janvier au soir ou à lire ou relire à la fin du chapitre Tellus stabilata de Mémoires d’Hadrien.

Annie Blazy