Juin 2018 – Une dix-neuvième édition

Il n’est plus temps d’y songer de loin car à un mois de notre festival, le moment est venu de vous inscrire en nombre à nos propositions et de prendre vos réservations. C’est facile aujourd’hui avec la billetterie sécurisée Weezevent ou la formule traditionnelle d’impression d’un bulletin puis d’un envoi accompagné de votre règlement. Bien sûr nous vous accueillerons toujours sur place si vous vous décidez tardivement mais vous nous aidez en vous y prenant plus tôt. Et puis vous ne risquez aucune annulation pour cause de mauvais temps puisque nous avons organisé le repli au Théâtre des 2 Mondes, à deux pas de l’entrée du Théâtre du Nymphée, place Sabine.

Oui votre venue est importante car si vous avez pris connaissance de notre programmation vous avez pu juger de son audace. Vous êtes nombreux à connaître et apprécier le Théâtre Démodocos mais avez-vous pris la mesure de l’audace de leur pari et de leur performance : connaissez-vous beaucoup de festivals en France qui aient eu, ont ou auront le « culot » ou la « dinguerie » de donner, comme ils vont le faire sur quatre jours du 8 au 11 juillet, l’intégrale des 7 pièces d’Eschyle qui nous sont parvenues ? Alors oui, ils ont besoin de vous public sur les gradins pour vous offrir le meilleur de leur talent et de leur foi en la beauté et la force du Théâtre Monde d’Eschyle. Et puis qui dira, si ce n’est vous qui en avez fait l’expérience, le charme de ces représentations à 7h du matin et le plaisir de partager avec les comédiens café et croissants ?

Audace pour audace nous n’en manquons pas non plus chez Hadrien 2000 où nous avons osé un focus sur ce grand, très grand écrivain, encore confidentiel, dont l’écriture bouleverse la littérature, même si elle est parfois difficile d’accès et peut provoquer des rejets d’incompréhension : Pierre Michon. Nous vous convions d’abord le 12 juillet au récit et à l’analyse d’une expérience littéraire menée à la découverte de son œuvre au long d’un atelier-lecture de dix séances et à l’écoute d’une lecture à haute voix d’extraits des dix œuvres étudiées, bonne façon de se laisser surprendre par la diversité de ses intérêts et de s’initier aux arcanes de ses compositions et de son écriture.

Il vous restera le 13 juillet à vous laisser séduire par la lecture-spectacle accompagnée à la harpe de L’Empereur d’Occident, troublante histoire d’une relation nouée entre un jeune officier romain et un musicien qui « avait exercé des charges » au Vème siècle de notre ère.

Ce festival s’achèvera sur un divertissement inspiré d’une Métamorphose d’Ovide Je badine, Tu jardines, Lui Vertumne, Elle Pomone à déguster en famille et entre amis !