« Minable gibier pour le puits sacré de Sparte ! »

Frappé au cœur par la malédiction lancée par Nietzsche : « Périssent les faibles et les ratés : et qu’on les aide encore à disparaître ! », Jean Péloueyre, le triste héros dont François Mauriac accompagne le malheur dans Le baiser au lépreux…

En savoir plus

© 2019 Semaine de Théâtre Antique de Vaison-la-Romaine | login

Up ↑